Soigner la relation : l’écothérapie holistique
ECOPSYCHOLOGIE

Soigner la relation : l’écothérapie holistique

La thérapie assistée par les chevaux

Soigner la relation : l’écothérapie holistique

La thérapie assistée par les chevaux est depuis longtemps utilisée pour certains handicapés psychomoteurs. Elle consiste à mettre ensemble humains et animaux, en créant un certain contexte, une ambiance, en favorisant certaines situations.

Il est possible de mettre en place des rituels durant lesquels cette simple présence dans un environnement le plus proche possible du naturel, par le biais de l’observation, de l’approche, de la rencontre, des contacts sensoriels, va favoriser l’émergence et l’expression de paroles, d’émotions et de gestes jusque-là bloqués. Ces blocages sont à l’origine d’échecs, de mal-être, de dépression, de maladies.

La thérapie va ouvrir un passage, provoquer une véritable rénovation existentielle, une initiation au devenir, une guérison authentique.

Notre relation à l’espèce équine

Le cheval de guerre et le cheval de travail ont progressivement fait place au cheval de sport, puis au cheval de “loisir”. Mais cette relation reste dans un contexte de dominance, de prédation continue de l’animal vif. Les besoins des équidés sont rarement respectés, ils ne sont qu’outils ou montures.

Le cheval semblait ainsi voué à l’équitation, à la performance, avec certaines conséquences désastreuses quant à son équilibre et sa santé.

  • sédentarité
  • isolement
  • sélection génétique aberrante
  • procréation médicalement assistée
  • alimentation inadaptée et dévitalisée
  • surmenage, manipulations douloureuses

La majorité des équidés « domestiques » est soumise à des humains ignorants de l’éthologie et de la physiologie, et de ce fait maltraitants. L’homme est inconsciemment pervers dans ses attitudes infantiles de consommation de la vitalité animale.

Les maladies des animaux domestiques témoignent douloureusement de ces attitudes et comportements irresponsables.

Le cheval pour guide : écothérapie

Mais cette relation se transforme progressivement, vers plus de conscience et de responsabilité, et de nombreux signes témoignent de cette évolution.

Au-delà, par intégration progressive de tous les aspects évoqués ci-dessus, le cheval est de plus en plus sollicité pour des activités où son athlétisme, sa force physique, son rôle de monture deviennent secondaires.
L’écothérapie propose des activités où l’humain est « à côté » et non plus « dessus » l’animal.
Avec le cheval avant d’être « à cheval ».
Dans cette relation nouvelle c’est l’animal qui peur devenir maître du jeu, l’initiateur et le guide d’un travail accompli avec une bouleversante bienveillance.

Nous pouvons regrouper ces propositions nouvelles sous le terme de « thérapie assistée par les chevaux », mais plus justement, je préfère dire : écothérapie accompagnée par un animal guide. Étonnant renversement des valeurs, l’ancien maître se transforme humblement en disciple, et sollicite l’aide de l’animal pour être recentré, éduqué, guidé, découvrir « le pouvoir du moment présent » (Eckart Tolle).

Le cheval “guide” aide à se se relier à la profondeur de l’originel pour retrouver l’élan vital, la présence à soi, l’authenticité du vécu, l’innocence de l’instinct, ouvrir enfin de nouvelles voies d’accès au devenir, ce qui peut se dire en un seul mot : guérir.

Covid-19, confinement : que deviennent nos guides ?

J’ai l’intime conviction que les animaux accompagnants sont d’ores et déjà disponibles et prêts à assumer ces nouvelles fonctions à l’évidence plus subtiles, mais tout aussi exigeantes que le simple fait de servir interminablement de nourriture, de véhicule, ou d’exutoire à toutes nos souffrances émotionnelles.

Mes activités m’ont amenée à intégrer les différents acquis d’un chemin de vie :

  • la naturopathie équine (thérapies alternatives),
  • la psychothérapie,
  • la psychologie,
  • la pratique de la danse,
  • l’éthologie
  • la marche en forêt

J’aime concevoir des outils évolutifs propres à ouvrir des chemins, construire des passerelles, créer des passages, et ce faisant participer à une guérison qui pour moi est synonyme de devenir, accueillir un nouveau paradigme.

Aujourd’hui, le confinement imposé et répressif repose la question de la suprématie de l’espèce humaine. Que deviennent nos animaux domestiques et particulièrement les équidés ? Je vous invite à témoigner en commentaire ou en utilisant le formulaire de contact. Nous en reparlons la semaine prochaine.

 

About Author

Angelique

Savoir écouter les chevaux pour une expérience sensible de la nature. J’ai fondé l’Oasis Equi-Wild où je propose des soins accompagnés par le cheval, l’écriture et la marche.

1 Comment

Discussions et débats, vous avez la parole ;)