Relation respectueuse avec le cheval
LE CHEVAL MÉDECINE

Relation respectueuse avec le cheval

Quand je vous rencontre lors de promenades ou dans le cadre de l’enseignement à distance, vous semblez toujours très surpris de ma relation avec Ganesh. Alors finalement, chacun attend une méthode qui n’existe pas. Je vais développer ce sujet dans les lignes qui vont suivre.

Une question de complicité…

Ma complicité avec Ganesh continue à se renforcer chaque jour et nous sommes liés l’un à l’autre. Quand je prévois une sortie, je lui en parle la veille en lui précisant si nous sortons en liberté ou avec sa selle. Quand j’arrive le lendemain, il m’attend et s’il est à l’autre bout du pré, il arrive au galop dès qu’il m’entend.

Ma complicité avec Ganesh continue à se renforcer chaque jour

Quelques grattouilles, des câlins, il attend pour mettre son licol et vendredi, nous faisions un promenade montée. Je le laisse brouter pendant que je prépare le matériel. En hiver quand il n’y a plus d’herbe, je laisse du beau foin bien vert. Les chevaux se détendent pendant que David ramasse le crottin du parc.

… Et de confiance

Ganesh commence à connaître toutes les balades alors je lui précise toujours notre destination. Vendredi, j’avais pris un pique-nique dans mes sacoches mais finalement, nous avons mangé au soleil avant de partir. J’essayais aussi une selle pour Gaya parce qu’elle a un haut garrot et qu’elle n’est pas facile à habiller.

Epona apprend à me suivre alors je lui mets le surfait pour bloquer ses rênes… Sinon, elle traîne, elle broute et elle visite un peu tous les prés. Elle est très joueuse et en pleine forme cette petite.

Malgré tout, à chaque pré ouvert elle y est entrée et il fallait aller la chercher pour revenir sur le chemin.

Et pourtant

Cette semaine, une Instagrameuse affirmait que tous les cavaliers sont maltraitants, mais que ce n’est pas de leur faute. Cette cavalière rejetait la responsabilité de ses actes sur son apprentissage en centre équestre.

Je ne suis absolument pas d’accord car j’ai fait un passage “éclair” en centre équestre où j’ai rapidement dénoncé la maltraitance avant d’en partir. Donc chaque cavalière qui reste dans ces clubs est complice et parfaitement responsable de ce qu’elle fait subir aux chevaux.

Le cheval a besoin de grands espaces alors le fait même de le voir dans un boxe de 10m2 devrait faire réagir

La maltraitance animale

Les cavalières cravachent-elles aussi les chiens ? Les chats ? Les enfants ? Pourquoi la cravache est-elle toujours le St Graal de la cavalière ? Je vois des petites filles en poney club qui ont déjà une cravache à la main sans aucune réaction des adultes qui les accompagnent.

Le centre équestre est un club sportif destiné à la compétition. J’ai pratiqué la danse et la gymnastique qui me demandaient d’énormes contraintes physiques. Mais je n’ai jamais accepté d’être cravachée ou fouettée pour dépasser mes capacités.

Le pauvre cheval doit sauter toujours plus haut alors son cavalier va de plus en plus loin dans la contrainte. Ces agissements sont-ils remis en cause ? NON !!! Tant que ça se vend, tout va bien.

La remise en question

Donc vous vous posez la question du respect de votre cheval sans jamais vous demander ce que vous avez fait pour qu’il en ai marre 😉 Avez-vous pensé à simplement arrêter de lui demander un travail, de lui parler, de le laisser libre de s’exprimer ? N’avez-vous pas de plaisir à le voir jouer et galoper librement en pleine nature ?

Je passe beaucoup de temps à regarder les chevaux évoluer en liberté et c’est très instructif.

Beaucoup d’amour

J’ai promis à Ganesh que je respecterai son instinct et que le protégerai autant que possible en le laissant sortir en liberté chaque semaine. En échange, il fait beaucoup pour moi mais il n’accepterait pas d’être frappé ou même d’avoir un mors, des fers…

Ce vendredi, je suis sortie montée pour montrer à Epona la pratique de la randonnée. Elle était tellement fofolle que pour rentrer, j’ai remis sa longe. J’ai demandé à Ganesh une grande concentration car nous étions sur un minuscule chemin rocailleux.

Le respect mutuel…

Je ressentais son déplacement pour que mon corps ne fasse plus qu’un avec Ganesh. Et je parlais aussi à Epona. Nous sommes rentrés fatigués par cet exercice “western”. J’ai immédiatement dessellé Ganesh qui m’a fait des câlins. Je l’ai remercié pour la sécurité ressentie dans chacun de ses pas. Je lui ai fait plaisir avec quelques “croquettes” pour le récompenser avant d’aller dans l’herbe verte.

Nous sommes restés ensemble juste pour le bonheur de ce moment. En rentrant au pré, juste avant de rejoindre Epona, Ganesh est encore venu pour une dernière grattouille. Un bisous sur le bout du nez et on se dit “à demain”.

… Au quotidien

Chaque jour, je vais voir Ganesh sans rien lui demander. J’ai beaucoup de respect pour lui et jamais nous n’irons dans un club. Nous passons de belles journées, simples, mais chargées d’amour.

Relation respectueuse avec le cheval

 

About Author

Angélique - Oasis Equi-Wild

Savoir écouter les chevaux pour une expérience sensible de la nature. J’ai fondé l’Oasis Equi-Wild où je propose des soins accompagnés par le cheval, l’écriture et la marche.

Discussions et débats, vous avez la parole ;)