Randonnée - Une journée parfaite
LE CHEVAL MÉDECINE

Randonnée – Une journée parfaite

Lundi 14 décembre, je suis allée dans les bois à cheval avec Ganesh. David me suit maintenant sur Gaya pour se faire plaisir, mais aussi pour apprendre ce que je propose.

je suis allée dans les bois à cheval avec Ganesh.

Samedi, Ganesh m’a bouffé le haut du bras et je ne sais absolument pas pourquoi.

Il joue beaucoup en ce moment mais ce n’est pas une raison pis Ganesh a une grande bouche… Je ne l’ai pas vu dimanche mais lundi, je suis arrivée avec l’équipement de choc. J’ai eu une discussion avec Ganesh sur la morsure, les comportements dangereux et donc, l’obligation pour moi de lui mettre l’hackamore. Je n’aime pas trop mais c’est une façon de mettre Ganesh dans l’inconfort afin qu’il (re)comprenne le principe d’échange entre nous.

Je lui ai trouvé un pré où il y a encore de l’herbe et beaucoup de place pour jouer avec ses copines alors j’estime qu’il peut éviter de me confondre avec sa jument favorite.

En plus, la dernière fois, ils sont tous sortis en liberté et ce fut une pagaille incroyable. Gaya a choisi son chemin de balade et j’ai été obligée de suivre : elle galope très rapidement la chieuse. Le troupeau m’attendait aux pauses habituelles mais je suis rentrée épuisée. D’ailleurs nous avons perdu Biboune quelques temps et ça nous a bien occupé le temps qu’elle nous retrouve…

Bref. Lundi, j’ai pris les commandes.

Après une petite détente “croquettes” pour ceux qui sortent, nous avons préparé les chevaux. Gaya était dans un état misérable : se rouler dans la boue est un tel bonheur, c’est bien connu. Ganesh, pas mieux mais avec sa robe, c’est moins visible.

Les sorties montées son aussi des cours d’apprentissage pour David qui monte sur Gaya en prédateur… J’ai discuté de l’instinct de prédation en commentaire de cet article sur le blog Maux & Cris au sujet de la chasse. Je vais développer ce sujet dans un prochain billet mais si David ne va pas à la chasse et ne mange plus de viande (pas le choix avec moi…), il reste un grand prédateur.

Oui, l’homme veut dominer pour flatter son égo.

C’est le chasseur du 21ème siècle. Franchement, je pense que Gaya aimerait que David parte à la chasse 😀

Effectivement, je l’entends assez (trop) souvent, l’homme doit se faire respecter par le cheval et donc le dominer. Moi, j’ai probablement raté quelque chose, ou alors c’est toi parce que comment veux tu obtenir la confiance d’un animal de proie avec un comportement de prédation ? Tu fais quoi toi si un grand ours arrive vers toi en grognant et en s’agitant… Tu lui fais confiance et tu l’invites au dialogue ?

Bon, alors pourquoi le cheval devrait faire ce que toi tu ne veux pas faire ?

Je me suis donc spécialisée dans le débourrage du cavalier. Le cheval n’en a pas besoin, il suffit de lui demander gentiment après l’avoir assez observer pour le comprendre. Et puis l’homme a besoin de se calmer, de s’assouplir, de respirer aussi et je vous invite à suivre le blog de mon ami Yoginours qui saura vous aider dans votre démarche.

Quand à moi, je suis formatrice alors je mets en place des cours en ligne. Tu n’auras donc aucun prétexte pour martyriser ton cheval, quels que soit tes objectifs.

J’ai donc expliqué à Ganesh les raisons de son inconfort. Il a accepté de mettre le truc en ferraille à la con mais il s’est aussi bien arrangé pour que je n’en ai  nul besoin. Le cheval est très intelligent et tu ne devrais pas l’oublier 😉 Je te conseille donc dès à présent de saluer le soleil chaque matin (Yoga).

Dans mon amusement à plein galop avec Ganesh, je n’ai pas oublié d’observer David.

En fait, je donne assez peu de conseils mais je ne viens pas non plus en aide au cavalier en difficulté. Je me préoccupe du bien être du cheval. J’ai beaucoup à dire sur la position de David sur Gaya ainsi que sur l’agacement dont il fait preuve……. C’est là que j’interviens en fait. Elle ne répond pas ? Avant de lever la voix et de lui flanquer un coup de stick, tu devrais te demander ce que tu fais ou pas et qui te met dans cette situation…

Gaya s’est beaucoup amusée : mettre son cavalier dans les arbres, tourner du mauvais coté, avancer de plus en plus lentement…. J’ai passé une superbe journée en parfaite harmonie avec Ganesh : une journée parfaite que j’ai terminé avec une plaque de chocolat aux noisettes et une crêpe partie 😀

Bonus vidéo avec l’Ardèche en arrière plan

 

 

 

About Author

Angélique

Savoir écouter les chevaux pour une expérience sensible de la nature. J’ai fondé l’Oasis Equi-Wild où je propose des soins accompagnés par le cheval, l’écriture et la marche.

3 Comments

  1. bonjour, comment vas tu? de jolies photos. j’espère que Ganesh s’est un peu calmé… c’était la lune noire qui l’a rendu comme ça? passe un bon mercredi et à bientôt!

    1. Ah peut être, je n’y pensais pas. Les chevaux sont sensibles aux changements de lune. Oui, il s’est calmé.
      A très bientôt 😘

Laissez moi une trace de votre passage. Je vous répondrai avec plaisir.