Liberté, égalité, fraternité

Liberté, Égalité, Fraternité est la devise de la République française et de la République d’Haïti. Elle est également la devise de diverses obédiences maçonniques françaises. Elle figure dans l’article 2 de la Constitution française de 1958.

Un pays divisé

Aujourd’hui, la France est divisée. Si les francs maçons sont des frères, c’est loin de la réalité française. Je vois une multitude de corporations se tirer dans les pattes. Nous, français, nous sommes frères ennemis. Je pense que nous devrions être unis pour défendre nos idées. Pour information, nous sommes tous dans la même merde et que ce soit toi ou moi, nous pouvons nous retrouver dans la rue du jour au lendemain. C’est le principe de la liberté et de l’égalité (non, je ne positionne pas sur la fraternité)

Un exemple ?

J’entends beaucoup  de critiques concernant les pesticides. Or, ce matin je lis l’article de Pascale et la carte est affolante. Ma conclusion ? Chacun attend que l’autre fasse ce qu’il ne se sent pas capable de faire. Égalité ?

La Maison Écologique s’est engagée à montrer l’exemple des possibilités. L’association est auto-financés afin de conserver son indépendance et c’est avec une grande fierté que nous ne dépendons pas des financements de la collectivité. Nous vous laissons la liberté de participer ou pas.

Les chevaux, on en parle ?

Je ne m’en occupe pas personnellement actuellement. Le cheval est un animal bien tranquille, qui n’a rien demandé, mais qui subit l’humain et sa notion d’égalité. Je travaille à son bien-être dans un cadre scientifique et j’en suis arrivée à me demander où je voulais en venir. Pourquoi la fermeture du site ? Le burn out syndrome. Tu connais ? Je ne vais pas voir Ganesh et la durée est indéfinie.

La fête de la maltraitance

La période de Noël n’est pas la féérie de l’animal mais la période « boite à fric » des grandes marques qui font fabriquer des tapis de selle et autre matériels dans des pays dans lesquels les enfant travaillent dans des conditions minables. Ce sont aussi les sponsors de cavaliers de chevaux maltraités dont j’ai déjà parlé. Ils font des concours de « like » sur les réseaux sociaux pour accroitre leur notoriété et ça fonctionne!!!

L’état met des photos horribles sur les paquets de tabac (et si tu te poses la question, non je ne fume pas). Pourquoi n’y a-t-il pas la photo des ateliers de fabrication des marques qui vous font rêver ?

L’égalité, c’est pour quand ?

Les gilets jaunes à ce jour sont mobilisés, mais pour quoi ? L’association ne sera pas présente sur les Marchés de Noël désertés. Dommage pour les artisans français qui travaillent pour offrir de la qualité et beaucoup d’humanité. Je ne crois pas ce le mouvement de révolte se poursuivra pour Noël. Les gilets jaunes achèteront ils leurs cadeaux de dernières minutes dans la grande distribution ? C’est fort probable et ce sont finalement les multinationales qui seront les grands bénéficiaires de la colère….

 

 

Author: Mamy Horse (Annawenn)

Mamy Horse ou les aventures d'une licorne cinquantenaire, fondatrice Equi Wild - écologie, randonnées équestres et pédestres. Look, tutos, cuisine, humour, animaux et shopping.
Association la maison écologique (Protection de l'environnement)

Cavalière passionnée par la nature, la randonnée et bujo addict. Doctorante de la filière équine. L'Equi-Wild est une philosophie & une activité à découvrir pour les amoureux de la nature en général, des chevaux en particulier

5 thoughts on “Liberté, égalité, fraternité

  1. Je suis navrée… J’espère que vous vous remettrez de ce burn out… J’aime beaucoup votre site ! Et tout ce vous dites est vrai, et il serait temps que tout le monde l’entende enfin!!! Hier, mon mari disait encore à ses parents : « le bio d’aujourd’hui, c’est le « normal » d’avant! Ce qui est anormal, ce n’est pas de créer du bio, mais qu’il soit nécessaire d’en créer! Il devrait juste être la norme! Alors, c’est peut-être plus cher, mais si tout le monde décidait de manger bio et local, les prix baisseraient enfin! Si tous les agriculteurs revenaient au bio, les prix baisseraient ». Mais c’est aussi un combat terriblement difficile. Chez nous, on espérait un « zéro cadeau » pour ce Noël, ou à la limite, des créations « maison » mais les gens ne comprennent pas, et les familles se fâchent. Alors ce sera du local, du bio ou du zéro déchet au maximum… On a la trentaine, et cette année zéro déchet a été tellement plus heureuse que jamais! Etrangement, rien ne nous a rendus aussi heureux que de ne rien recevoir pour nos anniversaires ! Mais on ne parvient pas à faire entendre ça autour de nous! Se libérer de la grande distribution, cela rend tellement heureux… Valoriser le local… Se rendre compte qu’on a déjà tout ce qu’il nous faut, qu’on n’a pas besoin de plus, voir qu’on a trop!!! On a beau dire au tour de nous qu’on a fait des économies de fou et que manger bio et local ne nous pose plus aucun souci financier du coup, personne ne semble nous croire. Quel Noël magnifique ce serait si au lieu de se ruiner en cadeaux fabriqués à l’autre bout de monde par des enfants, toutes les personnes qui aiment les animaux et peuvent se le permettre financièrement ou ont le temps pour cela, allaient adopter un petit compagnon à la SPA, par exemple! 🙂 Bref, nous sommes jeunes, et sans doute nos avis ne prennent pas en compte toutes les réalités sociétales, mais on peut espérer… J’espère que vous vous remettrez vite, car le monde a besoin de gens comme vous, qui se battent au quotidien pour le rendre meilleur ! Prenez bien soin de vous! A bientôt!

    1. Bonjour,
      Je vous remercie du fond du cœur pour votre commentaire et témoignage. Je ne sais pas si ce que nous écrivons est « vrai » mais c’est notre expérience. Effectivement, nous ne sommes pas autant lus que les blogs « mode et beauté » 😉
      Pour la montagnarde que je suis, le « bio » n’est pas significatif. Les petits agriculteurs n’ont pas les moyens d’acheter des traitements couteux. Et il n’y a aucune grande parcelle puisque la montagne, c’est beaucoup de cailloux et des petites parcelles en restanques entre les rochers. Les gros véhicules agricoles ne peuvent même pas les atteindre.
      Par exemple cette année, les producteurs ont vendus quelques bêtes à cause de la pénurie de foin. Les animaux n’ont pas de farines animales onéreuses. Les petits, ils font leur foin eux mêmes.
      Et un petit n’a pas forcément le label bio qui impose un cahier des charges idiot. La nouvelle chaine « bio monde » tire son épingle du jeu en grande surface du bio mais si vous regardez de plus près la provenance des produits, le voyage a tellement pollué que ce n’est finalement plus du bio (selon moi).
      Et puis, c’est toujours bien de savoir où est produit ce qu’on mange et pas que ….
      Arf, Noël!!! C’est une période que je n’aime pas. Le rush du « fabriqué par des pays pauvres exploités » me répugne. Et quand j’ai envie de faire un cadeau, il n’y a pas besoin d’une date en particulier. Je l’aime affectif et donc fait main. J’ai pensé faire un annuaire des artisans « propres » sur ce blog. Si je veux offrir ce que je ne sais pas faire, je me tourne vers ces artisans qui, malheureusement, ont souvent un travail alimentaire à coté de leur atelier.
      Si la prise de conscience aide à déserter les grandes surfaces, ce pays fera un grand pas en avant vers la possibilité d’un travail honnête pour tous.
      Ce n’est pas plus cher, c’est même souvent beaucoup moins cher. Mais personne ne veut faire réellement les comptes. J’achète mon lait cru 0.70€/l alors que le lait en brique des grandes surfaces coute plus d’1€/l……je vais avec ma bouteille chez le producteur (zéro déchet) alors que les briques en carton prennent beaucoup de place dans les poubelles.
      Merci pour vos Vieux de rétablissement. A très bientôt.

  2. Comme tu le dis si bien « Chacun attend que l’autre fasse ce qu’il n’est pas capable de faire » et moi la première. Nous sommes pris dans un tourbillon qui nous amène à aller au plus facile : la grande distribution. Je suis actuellement à la recherche d’une AMAP à côté de chez moi mais j’ai déjà du mal à trouver le temps de faire mes propres yaourts et même si j’ai choisi d’offrir des cadeaux fait main pour Noël, j’ai commandé des petits électroménagers pour gagner du temps en cuisine. Ce n’est pas très logique tout ça mais ce n’est pas toujours évident d’allier ses convictions avec cette vie à 100 à l’heure. Revoir notre mode de vie dans sa globalité pour améliorer notre façon de consommer. C’est une belle opportunité de réflexion que tu m’offre avec ton article. Je t’ envoi des millions d’ondes positives et j’espère pouvoir te lire à nouveau. Prend soin de toi.

      1. Au sud de Toulouse à la frontère avec l’Ariège. La seule que j’ai trouvé me semble bien compliquée et les documents ne sont pas à jours 🙁

Nous apprécions vos commentaires (like the post)