Les petites transhumances
LE CHEVAL MÉDECINE

Les petites transhumances

J’ai longtemps hésiter avant de créer ce blog car parler des chevaux est souvent synonyme de sport, concours, mode etc… Mais j’ai une autre relation avec le cheval alors le principe du blog équestre ne me ressemble pas. D’ailleurs, ces blogs ne sont, pour la plupart, plus mis à jour…

Qui suis-je ?

Depuis le fameux confinement du mois de mars, je regarde les jolies photos de chevaux sur Instagram mais voilà. Je n’ai personne pour un réel échange. Alors c’est vrai, je ne fréquente pas de club parce que Doudou et moi, ben tourner en rond, ce n’est pas notre truc. Comme je l’ai déjà écrit, j’ai besoin de grands espaces.

Je commence à sérieusement me demander si je dois déménager et me reconvertir en cow-girl :\ Le cheval est un animal qui me passionne par tout ce qu’il peut me faire découvrir. J’aime nos petites transhumances qui nous font voyager entre nos différentes prairies. Ce sont des marches qui font du bien, autant à l’homme qu’au cheval. On parle de leur nouveau pré ou comme souvent, le dialogue est intérieur.

Intimité

Au fil du temps, je regarde Ganesh devenir plus calme, plus “adulte” et toujours aussi proche de moi. Il m’interroge du regard quand nous nous dirigeons vers un nouveau pré. Samedi dernier, je lui ai montré le fil bleu qu’il reconnaît toujours, ce fil de clôture qui semble rassurant. C’est vraiment surprenant de le voir sécurisé par ce fil parce que finalement, il doit rester dans le pré mais ça ne le dérange pas.

Dans ce monde où tout va trop vite, le cheval m’oblige à ralentir et à organiser mes journées. Chaque jour, je marche pour aller vois les chevaux et ramasser le crottin.

Oui, je ramasse le crottin de mes parcelles pour que les loulous ne piétinent pas dans la merde.

Oui, je ramasse le crottin de mes parcelles pour que les loulous ne piétinent pas dans la merde. Et puis je le composte pour mon potager. j’aime ma complicité avec les chevaux, j’aime les voir arriver au galop pour me dire “bonjour” et puis les grattouilles aussi.

Antispécisme

Je suis peut être un peu à part car je n’ai jamais utilisé de mors et mes chevaux ne sont pas ferrés. J’adore la randonnée, passer du temps avec eux. Dernièrement, j’ai lu un article qui questionne l’avenir des sports équestres à l’ère de l’antispécisme. Je ne rentre pas particulièrement dans le mouvement Végan que j’estime extrémiste. Mais j’avoue avoir déjà affirmé que le cheval de club est maltraité. Mais je n’ai pas fréquenté assez de club pour émettre un jugement comme ça. Un centre équestre a probablement sa place mais c’est malheureusement aussi une entreprise qui doit gagner des sous. C’est le principe…

Alors je vois ces gamins qui ont passé leur Galop 2 pendant les vacances pour pouvoir participer aux concours internes. Le problème, c’est qu’ils font beaucoup de chutes parce qu’ils ne sont pas capables de se tenir correctement à cheval. Tout le monde se fait mal et le cheval supporte un petit cavalier prêt à tout pour le faire sauter les obstacles. Les coups de cravaches sont un peu trop rentrés dans la “normalité”. Alors dans ce sens, oui c’est vrai, le cheval est exploité et ses besoins ne sont pas satisfaits.

Les petites transhumances

Ganesh m’apporte tellement de bonheur que je n’imagine même pas lui faire subir un tel sort. Je continue à tout lui confier lors de nos petites transhumances. J’ai parfois invité une amie et elle a immédiatement ressenti, elle aussi, un profond bien être lors de cette marche en compagnie des chevaux.

J'aimerais beaucoup t'ouvrir les portes de cette nouvelle approche du cheval.

J’aimerais beaucoup t’ouvrir les portes de cette nouvelle approche du cheval. Chaque jour, nous perdons un peu plus de liberté dans la crise sanitaire que nous traversons. Le cheval est libre et il nous offre un instant de bonheur insouciant, la liberté de rêver.

 

About Author

Angelique

Savoir écouter les chevaux pour une expérience sensible de la nature. J’ai fondé l’Oasis Equi-Wild où je propose des soins accompagnés par le cheval, l’écriture et la marche.

1 Comment

  1. Tu as bien de la chance d’avoir un cheval… je n’ai presque jamais fait du cheval mais ceux qui aiment ..aiment vraiment beaucoup et je peux comprendre la relation particuliere avec leur cheval.

Discussions et débats, vous avez la parole ;)