Le cheval pour guide : une expérience sensible de la nature
LES CHEVAUX

Le cheval pour guide : une expérience sensible de la nature

Après quatre années d’études Doctorales, je propose ici un partage sur le thème : le cheval pour guide. En 2016, ma vie a croisé celle d’un troupeau de chevaux évoluant à l’état sauvage. Une rencontre étrange puisque nous n’avons pas, en France, d’équidés non identifiés. Et pourtant…

Le cheval pour guide

Je me suis particulièrement intéressée à leur mode de vie et à leur santé. Alors que ces chevaux broutent tranquillement sans aucune intervention humaine, j’ai découvert l’âge des juments. En posant quelques questions à la population locale, une jument nommée Nirvana a plus de 25 ans.

J’ai obtenu des renseignements assez facilement parce que les chevaux squattent les prés à foin et donc dérangent. Nirvana, je la reconnais assez facilement puisqu’elle n’a qu’un œil et un sabot tourné vers l’intérieur. Handicapant ? Oui, je l’ai cru moi aussi jusqu’à la voir sauter les clôtures barbelées et galoper comme un cheval de course.

Une aventure à découvrir

Si les gitans sont mis en cause, je n’ai pas confirmé cette hypothèse car personne ne s’occupe de ces chevaux. Mais je suis curieuse et je vais les suivre et les observer sans modifier leurs interactions. Pendant ces 4 années, je suis restée (presque) invisible dans la montagne au fil des saisons. Ce fut pour moi le début d’une aventure que jamais ne n’aurais pu imaginer : le cheval pour guide.

Mes chevaux sont tous nés dans ce troupeau. Je suis sortie de l’ombre parce que je voulais leur éviter la mort. Aujourd’hui, seules les plus anciennes juments continuent à vivre en paix car les terres ne sont pas « libres » malheureusement. Je parlerai de notre histoire qui n’est pas terminée puisque le cheval a encore beaucoup à m’apprendre.

Le respect mutuel

Ce matin, j’ai lu un article sur le débourrage du cheval et vous découvrirez que je ne fais rien de tout ça. L’Oasis Equi-Wild  est un centre dans lequel le respect est mutuel. Ainsi, le cheval monté doit « Accepter la cravache » et devrait se soumettre à son cavalier. Dans ce cas, je pense que le cavalier en question devrait accepter de prendre un bon coup de pied de la part de son cheval 😉

Mais en équitation classique, le cheval n’a pas le droit d’être mécontent ou indisposé. J’ai vécu une courte expérience dans ce milieu et je n’en suis absolument pas fière du tout. J’ai choisi l’éthologie mais ce terme est employé n’importe comment. Ce que je lis de l’équitation éthologique n’a absolument rien à voir avec l’éthologie et finalement, je ne vois pas de grande différence avec l’équitation classique.

Qu’est ce que l’éthologie ?

L’éthologie est l’étude scientifique du comportement des espèces animales, incluant l’humain, dans leur milieu naturel ou dans un environnement expérimental…

Oui, vous avez bien lu, l’éthologie étudie aussi le comportement humain et ses interactions avec les autres espèces. Pourtant, je ne lis nul part les obligations du cavalier débourré ni l’acceptation du cheval pour ce qu’il est. L’homme est le seul animal qui souffre de troubles de l’alimentation, de surpoids… Et pourtant il se dit en spécialiste de la nutrition équine et sincèrement, je n’en rigole plus.

Oasis Equi-Wild : Le cheval pour guide

Toutes ces observations, ces constats, je les développe au quotidien en prenant soin de ceux qui me font confiance. Chaque jour j’apprends avec le cheval pour guide car personne ne peut se vanter de tout savoir. Peut-être devrions nous commencer par nous connaître nous-même, à rester bienveillant.

Les chevaux sauvages m’ont obligée à remettre en question tout ce que je croyais savoir. Mon conjoint, Maréchal ferrant et secouriste équin, fut mon premier détracteur et pourtant… Ces 4 années ont bouleversé ses croyances et ses principes. Soyons un peu honnête, l’homme utilise le cheval pour remonter son estime de soi et satisfaire ses plaisirs. Mais je ne trouve pas vraiment glorieux de contraindre par la force.

La relation de confiance

Contraindre… Je préfère prendre le temps d’établir une relation de confiance mutuelle respectueuse. Finalement, le cheval nous fait un cadeau magnifique quand nous acceptons qu’il nous guide.

La relation de confiance

J’ai développé ce sujet pour partager et réfléchir avec vous. Nous avons beaucoup à apprendre les uns des autres. Je vous invite à participer en commentaire. Je répondrai à vos questions et j’en aurai probablement à poser.

Très belle semaine à vous. A bientôt.

Angélique

About Author

Angélique - Oasis Equi-Wild

Savoir écouter les chevaux pour une expérience sensible de la nature. J’ai fondé l’Oasis Equi-Wild où je propose des soins accompagnés par le cheval, l’écriture et la marche.

1 Comment

  1. […] été attendue par les visiteurs et la presse. J’ai informé un peu tout le monde de l’annulation des activités dès que la préfecture m’a donné les […]

Discussions et débats, vous avez la parole ;)