Observer le crottin de votre cheval, pourquoi ?

Pour introduire la naturopathie équine, je prends aujourd’hui l’histoire du crottin de Gaya. J’ai encore le souvenir de la petite Gaya timide suivant Ganesh partout. Le « grand » Ganesh qui la protégeait.

Les chevaux vivent avec leurs souffrances

Il y a 2 ans, Gaya a été brutalement séparée de sa mère et de son troupeau. Elle avait seulement 4 mois. Un départ dans la vie traumatisant avec quelques difficultés à se nourrir.

Et puis l’été dernier, elle a commencé à faire des malaises. Je commençais mes études et je n’avais retenu qu’une chose que j’ai toujours mis en application : « ne te pose pas de question : 5 gouttes du complexe SOS des fleurs de Bach…. à renouveler toutes les heures si besoin. » Ensuite, observer, réfléchir et surtout, accompagner.

Gaya a commencé à maigrir alors je lui donnais un complément spécial poulain. Elle est devenue peu à peu abattue, dépressive après quelques mois de pension dans un club. Pourtant, Ganesh était avec elle.

Une histoire de crottin

En naturopathie et en éthologie, j’ai appris à observer et  prendre le temps de ramasser chaque jour le crottin. Il est très révélateur de la santé d’un cheval. Face à l’état de Gaya, j’ai fait un test simple qui consiste à mélanger dans les compléments une gousse d’ail et une cuillère d’huile d’olive. Quelques jours plus tard, des vers étaient visibles dans le crottin malgré le froid.

A ce stade, la médecine naturelle atteint sa limite et un traitement devient obligatoire. Traitement de choc d’ailleurs !!! La semaine suivante, les crottins étaient farcis de toutes les sortes de vers possibles. Le soucis avec les traitements chimiques, c’est qu’ils détruisent aussi la flore intestinale et le système immunitaire, autant chez l’homme que chez le cheval. Une cure de probiotiques s’est imposée pour réparer tout ça.

L’accident de Gaya

chevaux en promenade, Ardèche - Hiking with horses in France
Naturopathie équine : le cas de Gaya

Gaya a repris des forces mais restait malgré tout effacée, timide, craintive. A chaque changement de pré, ses crottins étaient liquides alors que rien ne perturbait Ganesh. J’ai tout regardé : l’eau, l’herbe, le complément. Une à deux semaine après le changement de lieu, les crottins étaient un peu plus consistants.

Il y a quelques semaines, lors d’une promenade, Gaya s’est pris le pied dans des barbelés qui trainaient au sol dans le bois. Elle a pris peur et son propriétaire s’est affolé lui aussi. Gaya s’est blessée. Sans urgence puisqu’elle a marché sans problème pour rentrer au pré.

Mais le lendemain, elle ne posait plus le pied qui était chaud et enflammé. Réflexe ? Les fameuses gouttes SOS des fleurs de Bach et un cataplasme d’argile. J’ai filmé et enregistré mes observations pour demander conseil et supervision auprès de mon Directeur de Thèse.

Les huiles essentielles

Pendant les trois jours qui ont suivi, je suis allée matin et soir voir Gaya. Le matin, un pansement sur un cataplasme d’argile verte + consoude + 10 gouttes d’huile essentielle de tea tree. Le soir, un lavage à l’eau claire et un pansement avec de l’huile essentielle de lavande. Dans un petit complément, une tisane orties + consoude et 30 gouttes d’huile essentielle de tea tree par voie orale. J’avoue ne pas encore savoir doser les huiles essentielles et c’est mon superviseur qui a prescrit ce traitement.

En trois jours, la blessure était propre et la petite Gaya marchait sans aucune boiterie. Sa température était redevenue normale ainsi que celle du pied blessé.

Les fleurs de Bach

Sortie de l’urgence, j’ai réfléchi sur la panique de la pouliche et de son propriétaire. Un accident a très souvent une cause. J’ai repris le vécu de la petite Gaya ainsi que celui de son propriétaire. Il m’a avoué être tombé dans des barbelés quand il était enfant. Il s’en est souvenu quand j’ai ouvert la discussion.

J’ai mis en place un traitement de fond, autant pour la pouliche que pour son propriétaire.

A suivre…. 😉

 

Author: Annawenn07

Cavalière passionnée par la nature, la randonnée et bujo addict. Je crée des équipements innovants pour chevaux et cavalières, confortables et eco-responsables. Doctorante de la filière équine, je suis membre d'une association de protection de l'environnement, Fondatrice et praticienne d'Equi-Wild. Une activité à découvrir pour les amoureux de la nature en général, des chevaux en particulier

One thought on “Observer le crottin de votre cheval, pourquoi ?

Nous apprécions vos commentaires (like the post)