Les fondements du Druidisme

A quelques jours du solstice d’hiver, j’ai envie de vous parler du Druidisme. Ces fondements peuvent être utilisés par qui les trouve intéressants. Je puise dans le Druidisme pour améliorer ma vie quotidienne et spirituelle.

 » Le savoir appartient à celui qui le met en pratique » (Gautama-le-Bouddha)

Le Druidisme : Une sagesse

Le Druidisme transmet des enseignements pratiques pour se perfectionner, améliorer sa vie : alchimie, radiesthésie, géobiologie… Ce sont des sciences parce qu’elles fédèrent un ensemble de données applicables pour obtenir un résultat relativement prévisible. Je pourrais vous donner une multitude d’exemples (que je garde pour plus tard).

Une philosophie de vie

Je ne considère pas le Druidisme comme religion. Pourtant, le mot religion… vient du latin religare, être relié. J’aimerais infiniment que tout soit relié mais je dois malheureusement trop souvent observer, entendre, lire, la division (et les imbécilités qui vont avec…). J’ai vu aussi comment sont « utilisées » les principales religions. Je reparlerai de la considération religieuse du Druidisme si elle vous intéresse, ne serait ce que pour la connaissance ou la curiosité.

La liberté

Les Celtes n’ont pas hésité à sacrifier leur vie physique pour cette liberté. La liberté est la capacité à créer ce que l’on désire
  • mais avec l’accord des autres
  • car c’est ainsi qu’on peut obtenir un espace illimité pour sa création ainsi qu’un temps infini
Une liberté illimité supposerait donc un accord avec tous les êtres spirituels. Bien que l’espace et le temps soient infinis, cela n’implique pas que la création occupe tout le temps et tout l’espace. Cela implique seulement la possibilité d’occuper ce que la création a besoin.

La liberté va de pair avec

  • être source (Pêgê), donc créateur (Païen)
  • faire les choses en commun (avoir une réalité commune) ce qui s’appelle la vérité.
  • aimer sincèrement ceux pour qui on a de l’affinité (on se sent proche), ce qui fonde la liberté entre les êtres. La liberté est le résultat ou le but que l’on atteint quand on est capable de faire les choses en commun, dans le respect de tout être participant à la création.

Cela suppose la capacité d’être aussi proche que possible des autres sans pour autant les écraser. Cette proximité optimale, c’est l’amour.

Interlude

Si tu m’as lue jusque là, tu comprendras la raison pour laquelle La Maison Écologique accueille les animaux, offre le soin et un refuge pour ceux qui en ont besoin. J’ai lu qu’un maçon peut travailler 40h/semaine par tous les temps (il travaille dehors) et ne pas prétendre à une retraite avant 65 ans sous prétexte qu’il n’a pas fait d’étude (dans la discussion, le médecin dans la même situation est considéré comme intolérable). Je trouve le jugement particulièrement hâtif, probablement par manque de connaissance. Il est vaniteux de se croire « au dessus » des autres.

Le paganisme en question

Contrairement à une opinion très courante, le paganisme n’est pas un polythéisme par opposition à un monothéisme. Le paganisme considère tous les êtres spirituels comme co-sources, co-créateurs de l’univers matériel. J’ai assez de respect pour moi-même pour me considérer comme co-sourse mais aussi comme co-responsable (je n’ai pas dit coupable) de l’existence de ce monde. En prenant ma part de responsabilité, j’ai commencé à rectifier ce qui ne va pas. A suivre… Bon week-end mes chers lecteurs 🙂

Author: Annawenn

Cavalière passionnée par la nature, la randonnée et bujo addict. Doctorante de la filière équine. L'Equi-Wild est une philosophie & une activité à découvrir pour les amoureux de la nature en général, des chevaux en particulier

4 thoughts on “Les fondements du Druidisme

  1. Tu n’as pas mis de recette de potion magique ? 😉
    Le plugin WP « Let it snow » est en grève chez moi cette année, j’aime bien tes flocons !

  2. J’ai souvent été extrémiste dans mes jugements mais nous avons tous besoin les uns des autres pour avancer et mon travail de maçon voire de terrassier a certaines époques pour évacuer les eaux vannes et eaux usées a sans doute servi à des notables beaucoup plus diplômés que moi…mais sans moi et tout les « petits », les égouts seraient encore à ciel ouvert avec tout ce que ça entraine…

    1. Seule la nature est grande mon cher. L’homme est petit, diplôme ou pas. Et à se croire au dessus de tout, l’homme va disparaitre.
      La nature reprendra ses droits.
      Et pour survivre, mieux vaut rester petit ? et honnête avec soi même.

Nous apprécions vos commentaires (like the post)